InsideLab

Un candidat aguerri en vaut deux

 



28 février 2020 /// L’actu des labos

Mon projet
pour la vie

Vous êtes de loin le·la plus brillant·e, votre projet, mûri depuis de longues années, est extraordinaire, et l’excellent labo que vous avez choisi est l’endroit rêvé pour y mener vos recherches.

Avant de convaincre le jury du concours, il faudra vous convaincre vous-même. Et surtout oublier les 5% de réussite. Attention à la porte qui claque en sortant.

Bonne lecture,
Lucile de TMN

Si vous n’avez que 30 secondes

• Le point sur les concours, car c’est la saison
Un outil bien pratique pour retrouver les données d’un graph’
• Les bons conseils de Franck Lépine, ex-juré de concours
• Votre revue de presse express


A partir d’ici 5′ de lecture. A tout de suite.

Le point concours
(de circonstance)

C’est la fin de l’hiver mais pas encore le printemps… la saison des concours ! Qu’on soit candidat ou équipe d’accueil, c’est le moment de briller.

  • Universitaire, je serai
Les postes ouverts dans les universités françaises ont été publiés cette semaine. Pour cette campagne de recrutement synchronisée 2020 – quelques postes s’ouvrent parfois en dehors –, on compte au total 1116 postes de maître de conférence et 619 postes de professeur sur les 91 sections du Conseil national des universités (CNU). Les candidatures sont à déposer sur la plateforme Galaxie jusqu’au 26 mars à 16h.
  • Chargé de recherche, c’est mon destin

C’est l’heure de passer sur le grill. Soixante postes de Chargés de recherche de classe normale (CRCN) ont été ouverts à l’Inserm. Pour les candidats, le calendrier des auditions dans chaque section est maintenant public, ainsi que La liste des heureux admis à poursuivre. Au CNRS, on en est déjà au second round : les auditions ! A ce propos, lisez les conseils d’un ancien membre d’un comité de section CNRS plus bas  ! 

Et pour les ITA ? L’annonce des concours était dans le dernier Outside !

Des infos en passant //////// Le format vidéo reste une niche pour l’édition scientifique, révèle une étude exploratoire sur JoVE //////// L’open access : un défi technologique ou social ? Un sociologue anglais argumente //////// Une piqûre de rappel sur le DOI par Colligere //////// 

Ça peut vous être utile

Retour aux sources

Super ce graphique dans le papier des concurrents, pardon des confrères, mais si seulement vous pouviez avoir les données brutes… Inversez le cours du temps avec WebPlotDigitizer, qui vous les donnera ! Fini le temps passé à mesurer à la règle votre écran d’ordinateur (si, si, on sait que vous l’avez fait ).

Des infos en passant //////// Les femmes en recherche ont la même productivité, mais des carrières plus courtes, selon une étude parue dans PNAS //////// Le bilan du Fonds National Suisse sur le libre accès aux données de la recherche est positif //////// La confiance des américains dans la science, décryptée par le think tank Pew Research Center //////// 

« Se présenter,
même sans un CV parfait »

En pleine période des concours – certains dossiers sont examinés en ce moment même – Franck Lépine, ancien membre d’un des comités de section du CNRS (la 04), nous raconte l’envers du décor.

Être membre d’un comité de section, on imagine que c’est une grosse dose de travail ingrat et peut-être un zeste de conflit d’intérêt. Pourquoi s’engager là-dedans ? C’est en effet un travail qui prend du temps et qui peut être délicat. Peu de gens se présentent et on m’avait convaincu de le faire. J’étais surpris d’être élu ! D’un côté, le travail dans le comité est très gratifiant car on a l’impression d’être utile pour la communauté. De l’autre, il est frustrant quand on voit passer des dizaines de bons candidats pour seulement quelques places aux concours. Je m’attendais à voir beaucoup de conflits d’intérêt, mais ce n’a pas été le cas. Nous avons évidemment tous des biais, nous ne sommes pas des ordinateurs, mais le fait d’être vingt membres autour de la table limite fortement la portée d’opinion extrême.

Qu’est-ce qui est déterminant chez un candidat : son CV, son projet, l’équipe d’accueil ? Tout est important, mais rien n’est déterminant. S’il existait une carte d’identité du candidat parfait, on se priverait de certains talents. J’ai vu des gens sortir du lot alors qu’ils avaient un profil très atypique. Mon message aux potentiels candidats est de ne pas se censurer même s’ils pensent ne pas avoir le profil parfait. Par contre, lorsqu’on s’y engage, le concours se prépare très en amont, et avec l’équipe d’accueil. L’audition également doit être soignée. Lorsque les candidats confondent l’audition avec une conférence, ce peut être rédhibitoire. Le comité n’est pas intéressé par les détails de la dernière publication du candidat, il veut savoir si c’est la bonne personne pour ce projet et dans ce laboratoire.

Certains candidats se plaignent du manque de transparence des décisions et de l’absence d’un retour officiel. Qu’en pensez-vous ? Contrairement à ce que certains pensent, les candidats peuvent appeler les membres du comité après publication des résultats pour demander un retour, c’est complètement transparent. Mais il serait trop difficile de donner un retour officiel. Nous ne pouvons pas remplir de grille d’évaluation et résumer en dix lignes le travail de vingt personnes pendant plusieurs mois est tout simplement impossible. Par contre, chaque membre de la commission a un avis personnel – comment a-t-il perçu la candidature ? – qui est plus utile qu’un avis officiel trop succinct. De plus, il est important pour chaque candidat de discuter avec un maximum de chercheurs afin de nourrir sa réflexion.

Ca vous fait réagir ? On le publiera.
Kesaco ? Une carte interactive (ou treemap) pour visualiser les citations entre revues. Le projet Eigenfactor, fondé par deux chercheurs américains, prend en compte les citations sur l’ensemble du vaste réseau de revues, plutôt qu’une sous-partie comme c’est généralement le cas.

Votre revue
de presse express

Et pour finir…

Mettre du beurre dans les épinards. C’est pour ça que le mathématicien devient programmeur, tel la lumière blanche diffractée par un prisme…

 

 

 

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.