retour au blog
Blog

[Podcast] La descente aux enfers d’une doctorante

 

Qui est Matilda ?
Si vous pensez au film Léon, pensez encore. Si vous pensez à Roald Dahl et à la petite fille capable de déplacer des objets par la pensée, vous n’y êtes pas non plus. Notre Matilda est née sous la plume de Margaret Rossiter dans les années 90 : cette sociologue a baptisé “effet Matilda” l’occultation du rôle des femmes dans certaines découvertes scientifiques majeures. Matilda, c’est Rosalind Franklin, qui a pris la première photo d’une molécule d’ADN, Matilda c’est Grace Hopper, qui a révolutionné l’informatique moderne. Matilda, ce sont toutes les femmes de science qui ont des histoires de science à vous raconter. 
Matilda, aujourd’hui, est Adèle Combes
Adèle était chercheuse, une chercheuse passionnée. Ce n’est pas son histoire qu’elle vous raconte aujourd’hui mais celles qu’on lui a confiées pour son enquête “Vies de thèse”. En particulier une : celle de la descente aux enfers d’une doctorante brillante. Appelons-la Matilda, elle aussi.