OutsideLab

Découvrez les gagnants de l’Euromillion

 

 



11 décembre 2019 /// L’actu de la profession

Il n’y avait rien
de prémédité

Et pourtant la figure barbue de Charles Darwin, que nous avions choisie pour TMN avec le slogan « Darwin-win », ne pourrait être plus dans l’actualité, suite aux déclarations du président du CNRS.

Sa tribune en a entraîné deux autres ( et ) ainsi qu’une pétition qui rassemble déjà près de 5000 signatures au moment où nous écrivons ces lignes, en à peine 36 heures.

Antoine Petit s’expliquera bientôt dans TheMetaNews sur la Loi de programmation pluriannuelle, contre laquelle la contestation s’organise doucement, les inégalités, le darwinisme et pourquoi pas le ballon ovale. Stay tuned.

Bonne lecture,

Laurent de TMN

PS. Vous voulez rencontrer la rédaction mercredi prochain et commenter cette nouvelle formule ? Il suffit de cliquer ici.

Si vous n’avez que 30” cette semaine :

>> 43 chanceux sont lauréats des Consolidator Grants européens. La France tient son rang ;
>> Darwin n’est pas celui qu’on pense, nous explique Patrick Tort ;
>> Retrouvez notre sélection d’appels à projets (dont certains européens) ;
>> Un “Et pour finir” au cœur des manifestations.


A partir d’ici 4′ de lecture attractive


Découvrez la nouvelle
promo des ERC

Vous vouliez de l’excellence (ou pas), en voici. La liste complète des lauréats de l’European research council pour les Consolidator Grants est parue et la voici. Parmi les 301 lauréats de cette fin d’année, vous pourrez trouver 43 chercheurs français, aux profils variés (20 CNRS, 7 INSERM, 3 CEA, 3 Sorbonne Université, 2 INRIA, 1 institut Pasteur, 1 Ecole française de l’extrême-orient, 1 ENS Lyon, 1 Museum d’histoire naturelle, etc).

C’est l’Euromillion
Ces Consolidator Grants, dotés au maximum de 2 millions d’euros sur une période de 5 ans, sont un Graal pour les chercheurs qui en bénéficient. Le CNRS, qui se félicite de la bonne tenue de ses chercheurs dans cette liste d’excellence, rappelle que « la France se classe en troisième position en accueillant 43 projets récompensés, contre 32 en 2018, derrière l’Allemagne (52) et le Royaume-Uni (50) ». Si la tendance se maintient et que le Royaume-Uni se décide un jour à brexiter pour de bon, c’est la deuxième place assurée l’an prochain.

Ca vous fait réagir ? Nous le publierons.

Un chiffre

257

C’est le nombre de champs naissants de recherche, calculés grâce au nombre de publis ou de brevets, que le Joint Research Center européen a détecté et collecté dans un rapport fort intéressant et très prospectif sur les « signaux faibles ». Il y en a pour toutes les disciplines, depuis les cellules solaires souples en passant par les organoïdes de cerveau. 

Trois questions à… Patrick Tort

« La civilisation selon Darwin
valorise la coopération »

L’auteur de Darwin n’est pas celui qu’on croit (Ed. Le Cavalier Bleu) commente la tribune d’Antoine Petit appelant à une réforme « darwinienne » de la recherche.

En appelant à une loi « inégalitaire », voire « darwinienne », le président du CNRS se trompe-t-il de Darwin ?
En effet : il ignore La Filiation de l’Homme (1871), où Darwin expose sa théorie de la civilisation : la sélection des instincts sociaux entraîne l’extension indéfinie du « sentiment de sympathie », ainsi que celle de la reconnaissance de l’autre comme semblable. D’où, contre l’ancien primat de la compétition éliminatoire, la valorisation morale de la coopération, de l’altruisme, et de la sympathie étendue à la famille, puis à la tribu, puis à la nation, puis à l’humanité, puis à « tous les êtres sensibles ». L’essor sélectionné des instincts sociaux complexifie l’organisation communautaire et démultiplie les capacités rationnelles nécessaires pour assumer cette complexification (…)

Lire la suite sur notre site

SciHub et Libgen
sont dans un batea
u

Et l’American Chemical Society, Elsevier, Springer Nature, Taylor&Francis et Wiley tentent de monter dedans. Ces mastodontes de l’édition scientifique se sont en effet ligués pour créer GetFullTextResearch (ou GFTResearch pour les intimes) et tentent de concurrencer Libgen, SciHub ( ces liens fonctionnent) ou ResearchGate, sur des terrains différents. Ce super moteur de recherche que ses concepteurs promettent pratique et fluide n’est néanmoins pas encore en ligne, il le serait seulement début 2020. Nous vous tiendrons informés.

Il l’a dit

« Contrairement aux agriculteurs, nous n’avons pas de tracteurs pour bloquer les routes à Bruxelles » 
Jean-Pierre Bourguignon,
président sortant de l’European Research Council (source)

//////////////////////////////////////

Une semaine de Journal officiel //////// Des nominations en série : Laurent Régnier en tant que membre suppléant du conseil d’administration de l’Établissement public d’aménagement de Paris-SaclayCaroline Ollivier-Yaniv et Mathieu Landon au conseil d’administration de l’Agence nationale de la recherche, Michèle Rousseau est chargée d’exercer par intérim les fonctions de présidente du conseil d’administration du BRGM //////// Il y a des sièges vacants au sein du Conseil national des universités pour les disciplines médicales, odontologiques et pharmaceutiques  ////////

Les appels à projets
de la semaine

Et pour finir

Les craintes liées aux annonces de début 2020 concernant la loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) et celles de la réforme des retraites, qui seront faites aujourd’hui au Conseil économique et social par Edouard Philippe, ont amené plusieurs centaines de membres de l’ESR à manifester le 10 décembre. Nous y étions. La convergence des luttes est-elle pour bientôt ?

 

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.