Blog

đŸ”· Vous aviez la parole (et vous l’avez prise)

 

 



07 juillet 2021 | La recherche et sa politique

Un numéro
un peu spécial

A nous de vous lire. AbonnĂ©s ou testeurs, plus de 600 d’entre vous ont jouĂ© le jeu et rĂ©pondu Ă  notre enquĂȘte suite Ă  la clĂŽture du test national avec le consortium Couperin.

Satisfecit. Les grandes lignes sont rassurantes : vous ĂȘtes globalement trĂšs satisfaits de TheMetaNews (on dĂ©taille ce rĂ©sultat un peu plus bas). Mais les chiffres ne disent pas tout.

Du quali, du quali. C’est pourquoi nous voulons mettre en avant quelques-uns des presque 160 verbatims (!) que vous nous avez adressĂ©s, avec de nombreux compliments (et quelques critiques bien senties).

Keep calm & science hard,
Laurent de TheMetaNews 

Le programme du jour
  • Des chiffres qui en disent long
  • Les verbatims qui font plaisir…
  • … Et ceux qui nous font rĂ©flĂ©chir.
  • Les enseignements que nous allons en tirer


A partir d’ici 5 minutes d’opinions quantifiĂ©es

Une enquĂȘte (et un satisfecit)

Voici les grandes tendances issues de vos rĂ©ponses, en termes quantitatifs tout d’abord.

Garanti sans cherry picking
En peu de mots. Difficile Ă©videmment de rĂ©sumer la vingtaine de questions posĂ©es mais voici quelques Ă©lĂ©ments d’analyse rĂ©coltĂ©s parmi les 2 500 testeurs qui nous ont suivis Ă  partir d’avril dernier :90% d’entre vous se dĂ©clarent satisfaits de TheMetaNews.
98% d’entre vous nous font confiance
95% y ont lu des infos non lues ailleurs

Un repÚre. Si en moyenne, les newsletters de média sont ouvertes par 20% des destinataires, les numéros de TheMetaNews sont eux ouverts par plus de 40% de nos lecteurs. Le temps de lecture moyen est de 5 minutes (comme promis toutes les semaines).

  On continue ensemble ?  92% des testeurs répondent « oui » à cette question, si leur établissement prenait en charge leur abonnement, ce qui est notre objectif, rappelons-le.

Parmi les 150 verbatims que vous nous avez adressés, dont vous trouverez des exemples un peu plus bas, seuls 7,7% sont négatifs et prÚs des trois quart positifs ou trÚs positifs.

Les verbatims qui font plaisir

Petit florilĂšge des encouragements que vous nous avez adressĂ©s. Si l’on ne devait en retenir qu’un, ce serait celui-ci : « Continuez de vous sentir libres ! »

  • « Ton inattendu et rafraĂźchissant. Merci pour la rigueur scientifique. »
  • « Bravo pour l’Ă©pluchage du JO, j’y ai trouvĂ© la nomination d’une collĂšgue au CNU et l’ai contactĂ©e. Elle Ă©tait bluffĂ©e 😉 »
  • « Le format est idĂ©al : il permet un coup d’Ɠil rapide mais aussi de cliquer sur certains points si on veut en savoir plus. »
  • « La rubrique  “Et pour finir” est super. »
  • « Merci pour votre newsletter qui se dĂ©marque nettement des autres organes de presse du secteur. »
  • « TrĂšs bon boulot, c’est super de pouvoir un avoir un regard avec du recul sur la recherche dans son ensemble. »

Les verbatims qui nous bousculent

â–Œ En nombre minoritaire, nous ne voulions pas les passer sous silence. ▌

  • « Mail difficile Ă  identifier car avec un format Ă  chaque fois diffĂ©rent »
  • « PlutĂŽt que plein d’infos trĂšs brĂšves, je prĂ©fĂ©rerais un sujet plus poussĂ©, des interviews plus longues. »
  • « Il faut faire attention Ă  faire une rĂ©elle place aux sciences humaines. »
  • « Les rubriques m’ont paru parfois un peu dĂ©sordonnĂ©es et disparates. J’attendrais une structure plus nette et une ligne Ă©ditoriale plus prĂ©cise. »
  • « Le ton est volontiers plutĂŽt “pĂ©teux”… L’ensemble a du mal Ă  passer. »

Quels enseignements ?

▌▌▌▌▌▌

  •  Le graphisme doit Ă©voluer.  Le mail est parfois un mĂ©dium compliqué : impossible, contrairement Ă  un magazine imprimĂ©, de savoir ce que vous verrez sur votre Ă©cran. NĂ©anmoins, le vert InsideLab semble ne pas faire l’unanimitĂ©. Nous rĂ©flĂ©chissons Ă©galement Ă  la mise en place d’une version brute de chaque news pour Ă©viter les problĂšmes de rĂ©ception.
  •  Plus de sciences humaines. Rapprocher les deux pans de la recherche n’a rien d’Ă©vident mais nous nous sommes donnĂ©s pour mission d’y arriver en parlant mĂ©tier et politique de recherche. Nous devons continuer dans cette voie.
  •  Ouvrir nos archives.  C’est notre mission numĂ©ro 1 pour la fin 2021 et le dĂ©but de 2022 : vous proposer un site fonctionnel, agrĂ©able et Ă  jour avec un accĂšs facilitĂ© aux prĂ©cĂ©dents numĂ©ros. Nous avons dĂ©jĂ  commencĂ© Ă  travailler sur le sujet.
  •  Mieux identifier les newsletters ?  Une « verticale » — comme on dit dans les mĂ©dias — sur la politique (OutsideLab), une autre sur la vie des labos (InsideLab), une derniĂšre sur l’innovation (BeyondLab), est-ce clair pour vous ? Nous n’en sommes pas sĂ»rs aujourd’hui.
  •  Plus de ressources en accĂšs libre.  Il arrive que les liens que nous rĂ©fĂ©rençons mĂšnent derriĂšre un « paywall ». C’est frustrant : nous tenterons de limiter le recours Ă  ces ressources non open ou nous vous les signalerons par un picto € avant que vous ne cliquiez, par exemple.

Et pour finir

—
Et puisque vous avez beaucoup entendu parler de Couperin depuis quelques temps, pourquoi ne pas finir avec quelques notes ?