OutsideLab

🔷 Un soupçon de régionales

 

 



Chers abonnĂ©s, c’est aujourd’hui le dernier jour pour complĂ©ter ce questionnaire sur notre mĂ©dia (5 minutes)

30 juin 2021 | La recherche et sa politique

Cochon
qui s’en dĂ©dit

Esprit d’escalier. On se justifiait dans le dernier numĂ©ro de ne pas s’ĂŞtre penchĂ© sur les rĂ©gionales cĂ´tĂ© recherche. Depuis, on a (lĂ©gèrement) changĂ© d’avis et choisi de passer en revue les programmes des listes gagnantes ce dimanche.

CĂ´tĂ© jardin. Les commentaires sont unanimes (et nous les rejoignons) : nous sortons d’une rĂ©pĂ©tition Ă  l’italienne — comme on dit au théâtre — de la prĂ©sidentielle d’avril 2022. Sans intonation… et sans public, puisque deux Français sur trois ne se sont pas dĂ©placĂ©s.

A point nommĂ©. C’est avec un grand sens du timing que le collectif RogueESR a publiĂ© le 22 juin dernier ses 50 mesures pour rĂ©instituer l’universitĂ© et la recherche. Nous y reviendrons dans un prochain numĂ©ro.

Keep calm & science hard,
Laurent de TheMetaNews 

Le programme du jour
  • La recherche au programme des rĂ©gionales
  • Le Journal officiel Ă  la loupe
  • Ils changent leur carte de visite
  • Et pour finir avec une balade photographique


A partir d’ici 5 minutes de localisme

Les régionales du côté des labos

On a analysé les programmes des listes gagnantes dimanche dernier.

Que peut une rĂ©gion ? Si le financement de la recherche n’est pas une compĂ©tence rĂ©gionale stricto sensu, contrairement à l’enseignement supĂ©rieur, les rĂ©gions sont ainsi tenues d’Ă©tablir des stratĂ©gies rĂ©gionales, dont voici un exemple. Elles jouent tout de mĂŞme un rĂ´le en finançant certains programmes de recherche ou d’innovation, ainsi que dans le financement des doctorants.

Second plan. Si le sup’ et la recherche n’ont pas jouĂ© un rĂ´le de premier plan dans la campagne ( ceci est une litote), voici tout de mĂŞme un rĂ©sumĂ© des propositions portĂ©es par les vainqueurs du scrutin de dimanche, listĂ©es ci-dessous :

  •  Laurent Wauquiez en Auvergne-RhĂ´ne-Alpes  propose 500 millions pour soutenir « l’innovation et la recherche d’excellence » pour les six ans Ă  venir, sans en prĂ©ciser la ventilation. Laurent Wauquiez a Ă©tĂ© un Ă©phĂ©mère ministre de l’ESR en 2011.
  •  Marie-Guite Dufay en Bourgogne-Franche-Comté  propose notamment de « soutenir fortement la recherche », de renforcer l’attractivitĂ© de l’UniversitĂ© Bourgogne Franche ComtĂ© et d’implanter une facultĂ© dentaire mais sans chiffrage associĂ©.
  •  LoĂŻg Chesnais-Girard en Bretagne.  Rien de très prĂ©cis dans le programme du prĂ©sident sortant, reconduit dimanche, qui propose de dĂ©velopper « l’Ă©conomie bleue » avec un volet recherche mais sans chiffres Ă  l’appui.
  •  Jean Rottner en Grand-Est.  Aucune proposition directement liĂ©e Ă  l’enseignement supĂ©rieur ou la recherche mais le candidat met en avant son bilan dans le domaine.
  •  ValĂ©rie PĂ©cresse en ĂŽle-de-France.  L’ancienne ministre de la Recherche a introduit quelques mesures ad hoc sur le sup et la recherche dans le programme de son prochain mandat : un milliard d’euros pour la quantique, l’IA, ville de demain, vĂ©hicule autonome (…), le financement des recherches sur les alternatives aux pesticides (sans budget liĂ©) ou de vingt grands projets de recherche en santĂ© (Alzheimer, Parkinson…) dans la continuitĂ© de la prĂ©cĂ©dente mandature.
  •  HervĂ© Morin en Normandie.  Le bilan du candidat normand est un des plus complets en la matière, avec 400 millions d’euros dans les dix prochaines annĂ©es consacrĂ©s Ă  la construction de deux nouveaux campus. On notera Ă©galement la volontĂ© « d’accueillir l’installation d’un Ă©tablissement d’enseignement supĂ©rieur par an », mĂŞme si aucune nouvelle mesure propre Ă  la recherche n’est avancĂ©e.
  •  Alain Rousset en Nouvelle-Aquitaine.  Il prĂ©conise de « poursuivre le soutien massif Ă  la recherche mĂ©dicale rĂ©gionale d’excellence » — sans toutefois annoncer de rallonges — et de crĂ©er une nouvelle Ă©cole vĂ©tĂ©rinaire Ă  Limoges.
  •  Carole Delga en Occitanie.  Très peu de mesures sup ou recherche dans le programme de la candidate la mieux rĂ©Ă©lue de France, qui met en avant « l’aĂ©ronautique et le spatial avec le soutien Ă  la recherche et au dĂ©veloppement de l’avion vert ».
  •  Christelle Morançais en Pays de la Loire.  Elle propose la crĂ©ation d’une AcadĂ©mie rĂ©gionale du patrimoine et de la nature, veut « moderniser les universitĂ©s et soutenir les chercheurs » mais sans propositions prĂ©cises.
  •  Renaud Muselier en Provence-Alpes-CĂ´te d’Azur.  Le candidat propose un programme assez complet avec un « soutien Ă  la recherche et au dĂ©veloppement des traitements ambulatoires prĂ©coces » cĂ´tĂ© Covid. S’y ajoutent « 50 Ă©tudiants chercheurs financĂ©s chaque annĂ©e [en plus? NDLR] » ainsi que « 10 000 entreprises accompagnĂ©es sur la propriĂ©tĂ© intellectuelle ». Enfin, il prĂ©voit de crĂ©er une ConfĂ©rence rĂ©gionale de la recherche et de « mettre Ă  disposition des entreprises les brevets d’innovation et d’invention issus de la recherche rĂ©gionale ».
  • Après examen, nous n’avons trouvĂ© aucune proposition liĂ©e au sup ou Ă  la recherche dans les programmes de François Bonneau  (Centre-Val de Loire), Gilles Simeoni  (Corse), Gabriel Serville (Guyane), ni mĂŞme dans celui de Xavier Bertrand (Hauts-de-France).
  Remaniement ou pas ?  FrĂ©dĂ©rique Vidal voudrait quitter son ministère, croit savoir l’Ă©mission Quotidien, avec beaucoup de conditionnel. ContactĂ©, le ministère n’a pas rĂ©pondu sur ce point. Reste Ă  savoir si les rumeurs de mini-remaniement seront suivies d’effets.

Vous avez 5 minutes ? Votre avis compte

 Des infos en peu de mots  LPR suite (et pas encore fin) : les textes actuellement en discussion au sein du ministère autour du « repyramidage » suscite l’opposition du Conseil national des universitĂ©s et le scepticisme des syndicats. Nous y reviendrons  ////////// Quand on sort de l’Ena, le ministère de la Recherche n’est pas le premier choix : la section data de l’AEF dĂ©cortique les stats de la grande Ă©cole //////////

« On est dans un Etat extrêmement centralisé avec une gangue technico administrative qui ne nous donne pas les libertés nécessaires »

Le prĂ©sident de la ConfĂ©rence des prĂ©sidents d’université  Manuel Tunon de Lara  plaide pour l’autonomie des universitĂ©s (source)

 Le JO au pas de course  C’est un des dĂ©crets issus de la loi Recherche (parmi d’autres), il concerne la gestion des acadĂ©mies //////// Rien Ă  voir avec la recherche mais l’anecdote est amusante : une bulle papale enregistrĂ©e par l’Etat français sacre l’Ă©vĂŞque auxiliaire de Strasbourg //////// 

Chers abonnés, avant de terminer la news, prenez 5 minutes pour compléter ce questionnaire sur notre média.

 Ils refont leur carte de visite  Patrick Nedellec est nommĂ© membre du conseil d’administration de Campus France /////// Claire Giry et Vincent Motyka sont nommĂ©s au conseil d’administration de l’Agence nationale de la recherche (ANR) /////// Audran Le Baron est nommĂ© directeur du numĂ©rique pour l’Ă©ducation Ă  l’Education nationale et au Mesri /////// StĂ©phane Mazevet est nommĂ© directeur de l’Observatoire de la CĂ´te d’Azur /////// Nathalie Mezureux est nommĂ©e dĂ©lĂ©guĂ©e rĂ©gionale acadĂ©mique Ă  la recherche et Ă  l’innovation pour la rĂ©gion Auvergne-RhĂ´ne-Alpes Ă  compter du 1er juillet /////// A vos CV, les fonctions de directeur de Polytech Paris-Saclay sont dĂ©clarĂ©es vacantes au 1er octobre 2021 /////// Idem du cĂ´tĂ© de l’École nationale supĂ©rieure de chimie de Mulhouse, dont le siège de directrice (ou directeur) est vacant Ă  compter du 1er septembre 2021 /////// La place de dĂ©lĂ©guĂ© rĂ©gional acadĂ©mique Ă  la recherche et Ă  l’innovation pour la rĂ©gion Paca sera vacante le 1er janvier 2022 /////// Encore deux places Ă  pourvoir de dĂ©lĂ©guĂ© rĂ©gional Ă  la recherche et l’innovation mais en tant qu’adjoint dans la rĂ©gion Grand-Est et en Centre-Val de Loire /////// 

Votre revue de presse express

Et pour finir

—
Certes le visuel est austère mais le projet est d’ampleur : rĂ©pertorier photographiquement tous les paysages de France, beaux et moins beaux, les banlieues comme les centres-villes. Une dĂ©marche artistique de deux photographes dĂ©butĂ©e en 2020 que n’aurait pas reniĂ© Raymond Depardon.

 

 

 

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.