OutsideLab

ūüĒ∑ Sont-ils parmi nous ?



 



17 f√©vrier 2020 /// L’actu de la profession

Pékin Téhéran
en 4 min chrono

L’actualit√© prime. On avait pr√©vu un num√©ro sp√©cial autour de la recherche sur les m√©dicaments en France et puis cette interview de Fr√©d√©rique Vidal est venue chambouler le programme.

Combien de divisions ?¬†Si on laisse √† Jean-Pierre Elkabbach (¬ę Quelle couleur vous pr√©f√©rez pour le mur ? ¬Ľ) la paternit√© de sa question sur l’Ayatollah Khomeiny, les r√©ponses de la ministre valent la peine de s’y arr√™ter.

Envers et malgr√© nous, il sera donc aussi question de libert√© acad√©mique et d’islamogauchisme dans ce num√©ro.

Keep calm & science hard,
Laurent de TheMetaNews

¬†PS¬†¬†Rien √† voir avec la choucroute mais des chercheurs suisses se sont pench√©s sur l’Affaire du col de Dyatlov et apportent une explication plausible.

Si vous n’avez que 30 secondes


A partir d’ici 5¬†mn¬†de lecture √©difiante.

Islamogauchistes, comptez-vous !

Une enqu√™te sur les d√©rives extr√©mistes √† l’universit√© ? L’annonce fait r√©agir.

Ils se cachent parmi vous
Avant-apr√®s. Fr√©d√©rique Vidal semble √™tre sortie de la neutralit√© √† laquelle elle s’√©tait astreinte sur le sujet de l’islamogauchisme¬†; elle assurait il y a quatre mois¬†que l’universit√© n’√©tait pas la ¬ę matrice de l’extr√©misme ¬Ľ.¬†En d√©non√ßant dimanche au micro de l’in√©narrable Jean-Pierre Elkabbach que ¬ę¬†l‚Äôuniversit√© n‚Äôest pas imperm√©able [√† l’islamogauchisme, NDLR]¬†¬Ľ, le virage est tr√®s serr√© et les universitaires se cabrent.

Arri√®res-pens√©es.¬†L’annonce par la ministre de la Recherche d’une enqu√™te sur l’islamogauchisme √† l’universit√© ne vient pas de nulle part. Les¬†propos de Jean-Michel Blanquer, la proposition¬†de mission d’information parlementaire sur l’islamogauchisme et surtout les discussions en cours sur le projet de loi S√©paratisme¬†ou le d√©bat Darmanin ‚ÄĒ¬†Le Pen¬†dessinent¬†un moment politique.

Les Experts SHS. En quoi consisterait cette enqu√™te ? Personne ne le sait aujourd’hui. Si le CNRS botte en touche, le minist√®re pr√©cise¬†qu’elle serait en fait port√©e par l’Alliance Ath√©na, dont Antoine Petit, PDG du CNRS et pr√©facier de ce livre dont il est¬†√† nouveau beaucoup question,¬†est vice-pr√©sident.

Anonymes, levez-vous. La ministre assume bien vouloir faire ¬ę un bilan de l’ensemble des recherches qui se d√©roulent dans notre pays ¬Ľ, notamment celles sur le postcolonialisme. Il n’en reste pas moins que, depuis le d√©but¬†de cette pol√©mique, pas un seul nom d’universitaire islamogauchiste n’a fuit√©, m√™me de la bouche de ses plus f√©roces contempteurs. Mais qui sont-ils donc ?

Une r√©action ? C’est le moment.

Trois questions √†… Christophe Voillot
¬ę C’est une panique politique ¬Ľ

Ce chercheur en sciences politiques analyse la polémique en cours.

 Il est également
secrétaire général du Snesup-FSU

 
Comment accueillez-vous l’enqu√™te annonc√©e par Fr√©d√©rique Vidal¬†?¬†
Je ne vois pas pourquoi le CNRS [l’enqu√™te sera port√©e par l’Alliance Ath√©na, NDLR] devrait assumer une mission¬†de police de la pens√©e, ce n’est pas son r√īle. Les inspections g√©n√©rales sont faites pour √ßa, comme dans le cas de Sciences po [plus d’infos ici, NDLR]. On est en plein m√©lange des genres, les reproches faits aux chercheurs ne reposent sur rien, il faut les laisser ma√ģtres de leur agenda.

Pourquoi tant de confusion ?
Tout le monde a un point de vue sur les sciences sociales, qui s’expriment en langage naturel ; un informaticien n’aura jamais le m√™me probl√®me. Il y a un continuum entre nos travaux de recherche, les travaux de vulgarisation puis les entretiens avec les journalistes et des reprises par les politiques avec √† chaque fois un risque de d√©formation. Certains chercheurs sont politiquement¬†engag√©s et s’expriment dans les m√©dias mais on prend souvent ces interventions pour des prises de position.

Qui sont les islamogauchistes ?
Je n’arrive pas √† rep√©rer dans les travaux que je connais quelque chose qui rel√®verait de cet islamogauchisme. Certains chercheurs¬†engag√©s¬†s’expriment mais¬†de l√† √† penser qu’il s’agit d’un mouvement structur√© contre la R√©publique…¬†c’est une¬†panique politique. On est dans une forme de McCarthysme qui m’effraie¬†alors m√™me que ces recherches sur l’islam radical ont √©t√© √† un moment donn√© encourag√©es.

 Des infos en peu de mots  Pendant ce temps-là, les consultations autour du recrutement des enseignants-chercheurs prévues dans la loi recherche ont commencé ////////// Pour qui se passionne pour Horizon Europe, Science business publie de nombreux documents leakés sur ce sujet //////////

Au chevet des médicaments

Le lancement du Csis (explications ) intervient sur fond de crise Covid.

Attention à ne pas casser le thermomètre
Bisannuel ou biennal ?¬†C’est un rituel dans le milieu du m√©dicament en France : le Conseil strat√©gique des industries de sant√© (Csis) se r√©unit tous les deux ans pour faire le point. Le lancement de l’√©dition 2021¬†le 11 f√©vrier ‚ÄĒ √† un an de la pr√©sidentielle ‚ÄĒ r√©sonne diff√©remment¬†mais affiche une¬†ambition ambitieuse : que la France¬†devienne¬†la nation n¬į1 en Europe.

C’est demain.¬†Les trois ministres en charge (Recherche, Sant√©, Industrie) ont¬†pour cette √©dition impos√© un d√©lai¬†serr√©. Les cinq personnalit√©s qualifi√©es ont jusqu’√† fin juin¬†pour¬†donner¬†leurs recos.¬†Parmi elles,¬†Agn√®s Audier, Muriel Dahan, Lyse Santoro, Jean-Charles Soria¬†et¬†Jos√©-Alain Sahel, les deux derniers √©tant chercheurs.¬†Mais sans les industriels eux-m√™mes.

Otan en emporte…¬†Le fait que la France soit le seul pays du conseil de s√©curit√© permanent de l’Otan √† ne pas disposer de son vaccin (celui de Sanofi est attendu fin 2021, au mieux) est interpr√©t√© en haut lieu¬†comme une menace √† la souverainet√© sanitaire et l’innovation en sant√© serait ¬ę tr√®s haut sur l’agenda du pr√©sident ¬Ľ, confie-t-on dans les cabinets concern√©s.

¬†Le Journal officiel au pas de charge ¬†Des recherches autoris√©es au JO, c’est suffisamment rare pour les signaler : ici il s’agit d’une √©tude sur les cancers de l’enfant men√©e par l’√©quipe EPICEA¬†(Inserm) qui se voit octroyer le droit de piocher dans les donn√©es de l’Assurance maladie¬†////////¬†Quelques nouvelles dispositions √† propos des prestigieuses Ecoles fran√ßaises de l’√©tranger¬†//////// Une donation √† l’Institut de France est autoris√©e, ainsi qu’une deuxi√®me¬†////////¬†Le CNRS a ouvert des concours d’ing√©nieurs de recherche, d’ing√©nieurs d’√©tude, d’assistants ing√©nieurs,¬†de techniciens de recherche et d’adjoints techniques principaux¬†////////

On vous a transf√©r√© ce mail ?¬†On est flatt√©. On le serait encore plus si vous acceptiez de nous tester :¬†cliquez ici¬†ou r√©pondez “oui” √† ce mail.

¬†Ils actualisent leur CV¬†¬†Mathieu Moze est nomm√© en qualit√© de professeur du Cnam, sur la chaire ¬ę Robotique et Industrie du futur ¬Ľ¬†¬†//////// B√©n√©dicte Durand est nomm√©e administratrice provisoire de l’Institut d’√©tudes politiques de Paris et de la Fondation nationale des sciences politiques dans les circonstances que l’on sait¬†//////// Laurence Piketty est nomm√©e membre titulaire du conseil d’administration de l’Etablissement public d’am√©nagement de Paris-Saclay¬†////////¬†Diverses nominations √† des postes de professeur (qu’on f√©licite au passage)¬†//////// Des nominations √©galement √† la commission nationale pour la protection des animaux utilis√©s √† des fins scientifiques¬†///////¬†Dominique Di Pietro est nomm√©e m√©diatrice acad√©mique de l’acad√©mie de Lille¬†////////¬†Laurent Morillon¬†est nomm√© d√©l√©gu√© r√©gional acad√©mique √† la recherche et √† l’innovation pour la r√©gion Martinique¬†//////// Une derni√®re news pour la route : une vacance √† la t√™te de l’Ecole de management de l’Universit√© de Strasbourg¬†////////

Et pour finir

‚ÄĒ
Ces secousses (un peu saccadées sur ce Gif mais moins ici) servent à tester la solidité de cette antenne baptisé High gain qui sera envoyée avec le satellite Juice, si elle passe ce test un peu barbare.

 

 

 

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.