OutsideLab

đź”· Parlons de la coupe d’Europe

 

 



23 juin 2021 | La recherche et sa politique

Nos régions
ont du talent

DĂ©s jetĂ©s. La course des petits chevaux des Ă©lections rĂ©gionales s’achèvera le week-end prochain avec le second tour de ce scrutin, dont on pourra raisonnablement dire qu’il a plus intĂ©ressĂ© les commentateurs que les Ă©lecteurs.

Nos choix. Comme vous l’avez remarquĂ©, TheMetaNews a fait l’impasse sur cette campagne : l’Ă©miettement et le localisme des enjeux ne nous permettant pas une couverture exhaustive de ces actus du point de vue de la recherche.

Coup d’après. Comme nous vous le disions, notre ambition sera toute autre lors de la prĂ©sidentielle Ă  venir (qui aura lieu les 10 et 24 avril 2022) pour tenter de dĂ©passer la Covid et de vraiment parler recherche.

Keep calm & science hard,
Laurent de TheMetaNews 

Le programme du jour
  • La France joue la coupe d’Europe (de la recherche)
  • Des infos en peu de mots
  • Une semaine d’islamogauchisme
  • Ils refont leur carte de visite
  • Votre revue de presse express
  • Et pour finir avec un visage familier (mais inconnu)


A partir d’ici 5 minutes europĂ©ennes

Les dĂ©fis de la France Ă  l’ERC 

Ces bourses d’excellence europĂ©enne sont devenues un enjeu stratĂ©gique.

La « Ligue des champions » de la science
Pour un kopeck de plus. A son grand dam, le prĂ©sident de l’ERC Jean-Pierre Bourguignon n’a pas rĂ©ussi Ă  nĂ©gocier une rallonge budgĂ©taire significative. NĂ©anmoins avec 16 milliards d’euros sur sept ans (sans compter les contributions des pays hors UE), l’influence de ce bastion de la science excellente (comme elle se dĂ©finit elle-mĂŞme) ne faiblit pas. Pour reprendre les mots du commissaire europĂ©en Ă  la recherche Janez Potocnik Ă  l’Ă©poque de sa crĂ©ation en 2007 :

« Je vois l’ERC comme une sorte de Ligue des champions du savoir »

Top of the pop. Quatorze ans et deux plans d’investissement plus tard, le pari semble remportĂ© pour l’ERC, oĂą les chercheurs se bousculent (+24% sur les starting grant cette annĂ©e). Tous les Ă©tablissements français, pour des raisons Ă  la fois financière et de prestige, veulent que leurs chercheurs y soient bien reprĂ©sentĂ©s et communiquent larga manu sur leurs succès.

Course Ă  l’Ă©chalote. C’est mathĂ©matiquement le CNRS qui tire son Ă©pingle du jeu en termes de nombre de laurĂ©ats ERC (633 l’annĂ©e dernière), avec une mention spĂ©ciale pour l’Inria, en proportion de ses effectifs. Les universitĂ©s arrivant derrière. L’Inria a mĂŞme mis sur pied des postes conditionnĂ©s Ă  l’obtention d’une grant ERC (dont les sĂ©lections sont en cours) malgrĂ© l’opposition des syndicats.

Milieu de peloton. MĂŞme si des pays comme la Hollande “surperforment” Ă  l’ERC, quand on rapporte les rĂ©sultats Ă  leur taille, la France y tient son rang avec des taux de succès de 15% environ et se place dans la bonne moyenne europĂ©enne. Le vrai retard français se situe du cĂ´tĂ© des sciences humaines : 180 projets dĂ©posĂ©s en 2020, trois fois moins que le Royaume-Uni.

 

Starting block.  Le calendrier des ERC pour la saison 2021/2022 est bien sĂ»r dĂ©jĂ  fixĂ© et est le suivant ( Date d’ouverture | Budget total) :
  •  Starting grant   23/09/21 | 757 millions d’euros
  •  Consolidator grant   19/10/2021 | 784 millions d’euros
  •  Advanced grant   20/01/22 | 561 millions d’euros
  •  Synergy grant 15/07/21 | 300 millions d’euros

Le ministère a un PAPFE
L’amĂ©lioration des rĂ©sultats de la France aux appels d’offres europĂ©ens passe par cet acronyme un peu barbare, initiĂ© par le ministère de la Recherche auprès des Ă©tablissements. FrĂ©dĂ©rique Vidal insistait notamment il y a quelque semaines sur « la complexitĂ© administrative des dossiers ERC » dont la partie non scientifique devraient ĂŞtre « remplie par quelqu’un d’autre que le porteur de projets ». Le système, incitatif auprès des Ă©tablissements, prĂ©voit en outre des intĂ©ressements pour les chercheurs que ce soit en grade ou par des indemnitĂ©s.

Vous avez 5 minutes ? Votre avis compte

 Des infos en peu de mots  Les syndicats sont toujours vent debout contre les Chaires de professeur junior (lire notre numĂ©ro) et le prouvent en boycottant comme un seul homme une rĂ©union avec le ministère. Mais le dĂ©cret passera certainement sans modifications ////////// C’est le premier ministre qui rĂ©pond Ă  la Cour des comptes, suite Ă  sa note (dĂ©taillĂ©e ici) plutĂ´t salĂ©e sur le Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supĂ©rieur. Mais de retour de la notation, il ne semble pas question ////////// Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les directeurs gĂ©nĂ©raux des services, sans jamais oser le demander, grâce Ă  un rapport de l’Inspection gĂ©nĂ©rale //////////

Une semaine d’islamogauchisme 

Ces derniers jours ont vu une rĂ©surgence de la polĂ©mique. Tour d’horizon.

C’Ă©tait mieux avant

Le suspense dure. De rapport ministĂ©riel sur l’islamogauchisme promis par FrĂ©dĂ©rique Vidal, il n’est toujours pas question, malgrĂ© les relances de Mediapart (et de la rĂ©daction de TMN) ou l’action de six enseignants-chercheurs auprès du Conseil d’Ă©tat. Par ailleurs, celui de l’Observatoire du dĂ©colonialisme promis pour le 19 juin et dont des extraits avaient Ă©tĂ© diffusĂ©s par Le Point n’est pas paru non plus.

ĂŠtre ou ne pas ĂŞtre militant. La question lancinante est la suivante : peut-on chercher et militer sans que l’un ne cannibalise l’autre ? François Burgat rĂ©pond oui dans Le Point mais on laissera le mot de la fin Ă  un humoriste, Guillaume Meurice : « L’humour, c’est un peu comme la sociologie : une fois que tu t’y intĂ©resses, c’est dur de ne pas ĂŞtre de gauche ».

 Le JO au pas de course  A toutes celles et tous ceux, cĂ´tĂ© entreprise ou labo, qui pratiquent le CrĂ©dit impĂ´t recherche, un dĂ©cret vient reprĂ©ciser les activitĂ©s pouvant ĂŞtre qualifiĂ©es de recherche fondamentale (entre autres) //////// Les statuts de la fondation de coopĂ©ration scientifique « Jean-Jacques Laffont, Toulouse sciences Ă©conomiques » sont modifiĂ©s //////// Le modèle-type de la convention d’accueil destinĂ©e aux chercheurs ou enseignants chercheurs Ă©trangers a Ă©tĂ© modifié //////// L’Ă©tablissement « Lille Nord de France » a Ă©tĂ© dissous en 2019, ses biens, droits et obligations (dont le personnel) sont aujourd’hui transfĂ©rĂ©s à d’autres Ă©tablissements //////// Les postes de l’Ă©tablissement « UniversitĂ© Bretagne Loire » sont transfĂ©rĂ©s aux universitĂ©s membres. Idem pour la CommunautĂ© d’universitĂ© et d’Ă©tablissement d’Aquitaine //////// Quelques modifications internes au sein de l’UniversitĂ© des Antilles pour tenir compte de la crĂ©ation de celle de la Guyane //////// Last but not least : l’Inrae recrute des directeurs de recherche 2e classe //////// 

Chers abonnés, au risque de nous répéter : on compte sur vous pour compléter ce questionnaire sur notre média.

 Ils refont leur carte de visite  Dominique Polton, Isabelle Ville, Basile Chaix et Fabien Thomas sont nommĂ©s membres du conseil scientifique de l’Ecole des hautes Ă©tudes en santĂ© publique. Egalement des nominations au comitĂ© de formations du mĂŞme Ă©tablissement //////// Quelques nominations au sein du conseil d’administration de l’Inserm /////// Françoise Briquel-Chatonnet est Ă©lue acadĂ©micienne des inscriptions et belles-lettres en remplacement de Marc Fumaroli /////// Anne Vilcot est nommĂ©e directrice de l’École nationale supĂ©rieure de physique, Ă©lectronique, matĂ©riaux (Phelma) de l’Institut polytechnique de Grenoble pour cinq ans /////// Farouk Toumani est nommĂ© directeur de l’Institut supĂ©rieur d’informatique, de modĂ©lisation et de leurs applications (Isima) pour cinq ans /////// Norbert Ifrah est reconduit Ă  la tĂŞte de l’Institut national du cancer /////// Elisabeth Claverie de Saint Martin est nommĂ©e prĂ©sidente-directrice gĂ©nĂ©rale du Cirad /////// 

Votre revue de presse express

Et pour finir

—
Cette personne n’existe pas. Ni aucune de celles que vous pourrez crĂ©er grâce Ă  gĂ©nĂ©rateur de portraits, Ă©trangement addictif. De quoi traverser la vallĂ©e de l’Ă©trange (merci Ă  Lucie Ronfaut et à sa newsletter La Règle 30).

 

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.