OutsideLab

đź”· L’islamogauchisme est-il notre Brexit intellectuel ?

 



03 mars 2020 /// L’actu de la profession

La dorsale
a bon dos

Tectonique. Au milieu de l’Atlantique court un rift qui sĂ©pare l’AmĂ©rique et l’Europe. Vous me voyez venir avec cette allĂ©gorie gĂ©ologique : nous allons reparler d’islamo-gauchisme.

Meilleurs ennemis. Les mĂ©dias — conservateurs ou moins — bruissent de l’amĂ©ricanisation de la pensĂ©e française, sans parfois Ă©viter de navrantes caricatures sur des projets de thèse comme celui-ci.

Et au milieu coulent les idĂ©es. Nos concitoyens, selon un sondage Odoxa, sont 65% Ă  soutenir FrĂ©dĂ©rique Vidal (voir ▼ “Si vous avez ratĂ© le dĂ©but” ▼) mais Ă©galement 57% Ă  approuver la libertĂ© acadĂ©mique. Est-ce cela l’esprit français ?

Keep calm & science hard,
Laurent de TheMetaNews

Si vous n’avez que 30 secondes


A partir d’ici 5 mn ou 10′ de lecture, c’est selon

Les sociétés savantes se liguent

Le collège des sociétés savantes est officiellement entré en fonction.

Une ligue de gentlemen ordinaires
Fonds baptismaux. La France a des sociĂ©tĂ©s savantes — environ au nombre de 500 — mais jusqu’Ă  prĂ©sent aucune structure n’Ă©tait chargĂ©e de porter leur voix. C’est maintenant chose fait avec la naissance du Collège des SociĂ©tĂ©s Savantes AcadĂ©miques de France (CoSSAF), annoncĂ©e le 18 fĂ©vrier dernier. Elle regroupe 49 de ces instances, dans des disciplines très variĂ©es.

Au programme. Le CoSSAF, qui ne se dĂ©finit pas comme une structure militante ou politique, prĂ©pare activement les prochains mois. « L’idĂ©e gĂ©nĂ©rale est de renforcer le rĂ´le de l’acadĂ©mie dans la sphère publique », notamment au travers de la dĂ©fense du doctorat, commente un de ses reprĂ©sentants. Il y aura fort Ă  faire sur le sujet, comme le rappelait le ministère.

 Des infos en peu de mots  Imaginez l’ANR aux prises avec des pirates informatiques qui bloqueraient tout le système d’appels Ă  projets, c’est prĂ©cisĂ©ment ce qui est en train d’arriver Ă  son homologue hollandaise ////////// L’universitĂ© d’Oslo remporte plus que sa part de très prestigieuses Actions Marie Curie et University news tente d’expliquer pourquoi ////////// Si vous voulez tout savoir sur l’Ă©volution des dĂ©penses de recherche et dĂ©veloppement en France en 2019, voici une note dĂ©taillĂ©e publiĂ©e par le ministère de la Recherche //////////

Un long moment avec… Thomas Dodman
« C’est un peu le Brexit intellectuel français »

Cet historien spĂ©cialiste de la France a travaillĂ© des deux cĂ´tĂ©s de l’Atlantique et analyse la polĂ©mique en cours sur l’islamo-gauchisme.

 Plus d’infos sur Thomas Dodman

 Si vous avez ratĂ© le dĂ©but  FrĂ©dĂ©rique Vidal a entrainĂ© un dĂ©bat national (voire international â–Ľ) en dĂ©clarant au micro de Cnews vouloir lancer une enquĂŞte sur l’islamo-gauchisme. Si elle a depuis tentĂ© de moduler ses propos (ici ou lĂ ), le dĂ©bat fait rage dans le monde acadĂ©mique : pĂ©tition, rĂ©actions diverses (lĂ , lĂ , lĂ , lĂ , lĂ , etc), tribunes ou mĂŞme liste d’islamogauchistes (sic) ont fait florès. Si il n’y avait qu’un papier Ă  lire, ce serait ce post remarquable du chercheur David Chavalarias.

 
Depuis les propos de Frédérique Vidal à propos de l’islamo-gauchisme, la polémique fait rage en France. Comment l’interprétez-vous ? 
J’ai toujours vu la France et les Etats-Unis comme deux pays jumeaux, avec une vocation universaliste et un rayonnement intellectuel ; les deux pays sont à mon sens beaucoup plus proches que les Etats-Unis et le Royaume-Uni, par exemple. Si l’on revient à l’actualité, il est clair que les Etats-Unis jouent le rôle de bouc émissaire à des discours politiciens, qui ne servent en réalité que des fins électorales, en pointant un ennemi extérieur.

Cette polémique est-elle la nostalgie d’un temps où la France pesait plus dans le débat d’idées ?
Ce genre de polémique revient régulièrement, il me semble. Je suis désolé de briser les sentiments nostalgiques d’une France qui s’imagine encore être un phare de la pensée mondiale mais, si elle l’a été un temps, elle ne l’est plus aujourd’hui. Il y a eu une sorte de passage de témoins entre l’Europe et les Etats-Unis au début du XXe siècle.

Les campus américains, à l’origine des théories racialistes, sont la cible des critiques en France. Qu’en est-il de la liberté de chercher et de s’exprimer aux USA ?
On accuse effectivement les campus amĂ©ricains d’être devenus des refuges du politically correct, oĂą il ne faudrait rien dire pour n’offenser personne. C’est vrai d’une certaine manière : il faut ĂŞtre attentif Ă  ses propos car nous sommes Ă©valuĂ©s par nos Ă©tudiants. J’ai pu notamment, par le passĂ©, ĂŞtre accusĂ© de soutenir le colonialisme par un Ă©tudiant qui avait mal interprĂ©tĂ© mon propos lors d’un dĂ©bat historiographique sur l’utilisation du terme “gĂ©nocide” pour parler de l’extermination des peuples amĂ©rindiens pendant la colonisation europĂ©enne de l’AmĂ©rique. Mais il faut aussi voir l’autre face de la mĂ©daille : je suis devenu bien plus attentif Ă  toutes sortes de petits privilèges et d’a priori dont j’ai longtemps bĂ©nĂ©ficiĂ©, en tant qu’homme blanc Ă©duquĂ© et hĂ©tĂ©rosexuel, sans jamais m’en rendre compte ni avoir Ă  en douter. (…)

Lisez l’entretien en version longue

Incompréhension outre Atlantique

Si la polĂ©mique semble avoir atteint son apogĂ©e en France, elle a rĂ©sonnĂ© dans le monde anglo-saxon. Vice dĂ©crypte la rĂ©cupĂ©ration d’un concept de l’extrĂŞme droite, Times Higher Education regrette la mise en place de l’enquĂŞte annoncĂ©e par FrĂ©dĂ©rique Vidal et le New York Times ou le Washington Post font l’analyse de ce choc des cultures.

 Le Journal officiel au pas de charge  Si vous ne savez pas ce qu’est le vaporeformage, vous ne travaillez pas dans le secteur de l’hydrogène (et ce n’est pas grave) //////// Voici un tableau rĂ©capitulant toutes les sanctions disciplinaires prononcĂ©es contre des universitaires en 2019 //////// Le poste de dĂ©lĂ©guĂ© rĂ©gional acadĂ©mique Ă  la recherche et Ă  l’innovation pour la rĂ©gion ĂŽle-de-France est dĂ©clarĂ© vacant depuis le 1er dĂ©cembre dernier ////////

On vous a transfĂ©rĂ© ce mail ? On est flattĂ©. On le serait encore plus si vous acceptiez de nous tester : cliquez ici ou rĂ©pondez “oui” Ă  ce mail.

 Ils actualisent leur CV  Sa candidature approuvĂ©e par l’ElysĂ©e, Jean-François Delfraissy devrait ĂŞtre reconduit dans ses fonctions de prĂ©sident du ComitĂ© consultatif national d’éthique ; les parlementaires doivent encore donner leur aval //////// StĂ©phane Blanc devient directeur de l’Institut Ă©cologie et environnement du CNRS Ă  compter du 1er mars 2021. Il succède Ă  StĂ©phanie ThiĂ©bault /////// François Houllier a Ă©tĂ© reconduit Ă  la tĂŞte de l’Ifremer pour un nouveau mandat /////// Sylvie Le Clech est nommĂ©e membre du conseil scientifique de l’École nationale des Chartes /////// On signale diverses nominations au Conseil national de la recherche scientifique /////// Des mouvements au sein du HcĂ©res : StĂ©phane le Bouler est nommĂ© secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral, Pierre Glaudes est reconduit et quatre nouveaux directeurs sont nommĂ©s : Abdelaziz Mouline, Bernard Larrouturou, Lynne FranjiĂ© et StĂ©phanie Ruphy (les dĂ©tails ici) //////// 

Et pour finir

—
Dessinez un iceberg et regardez si il flotte ! Cette animation assez géniale baptisée Iceberger est à la fois instructive et amusante. Titanic non inclus. (Via Nature Briefings).

 

 

 

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.