InsideLab

🍀 In the sky with diamonds


 



19 mars 2021 /// L’actu des labos

La technique
de l’autruche

Connaissez-vous l’agnotologie ? Souvent nommĂ©e la « science de l’ignorance », il ne s’agit pas d’une blague mais d’une discipline très sĂ©rieuse.

Formalisée par l’historien des sciences Robert N. Proctor, celle-ci prend ses racines dans l’analyse des stratégies de l’industrie du tabac puis de la vague climatosceptique des années 2000.

Comment se fait-il que les industriels, contrariĂ©s par les mesures draconiennes qu’ils devraient prendre face aux effets parfois dĂ©lĂ©tères de leurs produits, arrivent Ă  semer le doute ?

Et si, au fond, nous ne voulions pas savoir ? C’est la question que pose le très bon documentaire d’Arte, La fabrique de l’ignorance, Ă  visionner (si ce n’est dĂ©jĂ  fait)… Et si la vĂ©ritĂ© ne vous effraie pas !

Bonne lecture,
Lucile de TMN

Si vous n’avez que 30 secondes


A partir d’ici, quatre minutes de lecture


Les joyaux de l’open 

Les revues suivant la “voie diamant” ont retenu l’attention de cOAlition S, le consortium europĂ©en pour la science ouverte.

Une opinion lapidaire (jeu de mot)

Un archipel. Un rapport commandĂ© par le consortium cOAlition S datant du 09 mars dresse un aperçu du paysage de la voie diamant (â–Ľ voir les avantages en encadrĂ© â–Ľ). RĂ©sultat ? Ces revues “diamant” sont aujourd’hui très nombreuses : 29 000, dont un tiers recensĂ© sur le registre des revues en open DOAJ.

Des îlots. Souvent de petites tailles (publiant en moyenne 25 articles par an), la majorité d’entre elles se situent en Europe et dans le domaine des sciences humaines et sociales. Les auteurs du rapport notent qu’elles comportent plus de diversité linguistique.

Barrière de corail. Cependant, la route est encore longue avant que ces revues ne rivalisent avec les grandes maisons d’édition. Elles pourraient toutefois obtenir l’aide de cOAlition S, à condition de se conformer à ses exigences (licence, format des métadonnées, DOI…).

 Un modèle fragile.  Dépendant en premier lieu des financements des institutions ou de sociétés savantes ainsi que du travail de bénévoles, un des défis majeurs sera d’assurer leur pérennité et d’augmenter leur visibilité.

Il y a open, open et open

Prenant le meilleur des deux voies de publication majoritaires – verte et dorée – la voie diamant est particulièrement intéressante pour deux raisons :

  1.  L’accès aux publications est gratuit  à la fois pour les lecteurs et pour les auteurs – contrairement à voie dorée où des frais de publications (APC en anglais) sont dûs ;
  2.  Les revues offrent une véritable éditorialisation  et une étape de peer-review – contrairement à la voie verte avec un simple dépôt sur une archive ouverte.

Une réaction ? Laissez-nous un message !

Un long moment avec… Michelle BergadaĂ 
« Les chartes ne servent qu’à rassurer ceux qui sont déjà intègres »

L’intĂ©gritĂ©, c’est toujours son dada. Michelle BergadaĂ  dirige l’Institut de Recherche et d’Action sur la Fraude et le Plagiat AcadĂ©miques (IRAFPA).



L’intĂ©gralitĂ© de son interview Ă  lire ici !

Un outil qui va bien
La future star des recherches biblio’



Ne vous fiez pas Ă  ce design old school.
 Fouiller open !  Internet Archive, une bibliothèque en ligne (livres, albums de musique, archives audiovisuelles…), lance sa branche Scholar. Archive (c’est son nom), une organisation Ă  but non lucratif qui milite pour un internet ouvert, propose un moteur de recherche comptant plus de 25 millions d’articles – certains datant d’avant 1925.De quoi concurrencer Google Scholar, point d’entrĂ©e privilĂ©giĂ© pour accĂ©der aux publications, d’après la dernière Ă©tude du consortium Couperin sur les pratiques des chercheurs français, mais aussi Sci-Hub souvent citĂ© dans l’édition 2020 de la mĂŞme enquĂŞte (on vous la rĂ©sumait ici).

Un chiffre paritaire

 27% 

des projets déposés à l’ANR flash Covid-19 étaient portés par des femmes – proportion qui passe à 34% pour les projets sélectionnés. L’Agence nationale de la recherche analyse également les projets par thématique : les consœurs sont plus nombreuses en éthique et dynamique sociale (42%) et plus rares en physiopathologie (19%).

 Des infos en passant   La visioconférence, une transformation durable des concours ? Le blog RH du CNRS fait le bilan des campagnes de concours 2020 //////// L’article polémique dont on vous parlait en novembre dernier sur le mentorat des femmes prétendument plus efficace s’il était fait par des hommes a été rétracté //////// Elsevier affiche maintenant le genre de ses éditeurs pour 500 de ses revues : 46% d’entre eux sont des femmes //////// Ma thèse en 180 secondes (MT180 pour les intimes) édition 2021, nous sommes en plein dedans ! Les 29 finales régionales ont lieu ce mois-ci afin de sélectionner les 58 candidats pour la demi-finale du 1er avril ////////

On vous a transfĂ©rĂ© ce mail ? On est flattĂ©. On le serait encore plus si vous acceptiez de nous tester : cliquez ici ou rĂ©pondez “oui” Ă  ce mail.

//////// Proposez vos collègues pour des prix car ceux qui le mĂ©ritent le plus ne candidatent jamais. C’est le conseil d’un professeur de biologie californien //////// Avis aux historiens (mais pas que) : les archives nationales du Monde du travail maintenant accessibles //////// Rien de neuf sous le soleil : les statistiques de l’Ă©galitĂ© femmes-hommes publiĂ©s par le ministère ne vous Ă©tonneront (malheureusement) pas cette annĂ©e //////// Pour finir, des webinaires proposĂ©s par l’Institut de l’information scientifique et technique (Inist) : rĂ©seaux sociaux le 1er avril et Doranum (on vous laisse dĂ©couvrir) le 23 mars //////// 

Votre revue
de presse express

Et pour finir…
—

Crétacé, dit le requin « ailé », je me cache à l’eau ! Si ce spécimen unique de requin rappelant la raie manta n’est pas un cétacé, il a bien vécu au Crétacé, il y a environ 100 millions d’années. Découvert à partir d’un fossile retrouvé en 2012 au Mexique, il est aujourd’hui à la une du magazine Science ! Une vue d’artiste signée Oscar Sanisidro.

 

 

 

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.